A propos de moi

L’aventure recommence un jour de 2008 …

      Un rapide flashback sur mon parcours photographique ? Je découvre la photographie avec mon père, avec un Minolta argentique, dans les années 80. A l’âge de m’acheter mon premier vrai appareil, je choisis un Canon EOS 1000 fn, ce qui pour l’époque est déjà très bien…

Mais rapidement, c’est  bidouiller, triturer les images que je produis qui m’intéresse le plus : Porte-filtres COKIN, photos de nuit, expositions longues m’occupent bien mes week-ends ! Et puis, un jour,  le fait de devoir attendre le développement pour des résultats souvent aléatoires, m’éloigne de mon appareil et de mes pellicules.

      2008, je découvre le SUMO de Newton. C’est là que tout recommence… pour ne plus s’arrêter. Soit près de 25 ans plus tard, sur un coup de tête, j’achète un EOS 450D de Canon et un 50mm focale fixe : quelle révélation ! Après des dizaines de milliers de tests, de photos de rues, de nuit comme de jour, je ressens le besoin d’un appareil plus performant, notamment dans la gestion du bruit. A peine six mois plus tard me voilà avec un 50D, que je finis par changer pour un full-frame rapidement. En 2010, après un périple dans le désert tunisien, je monte ma première exposition à Djerba, consacrée aux visages des sables. Cela coïncide avec le moment où je rejoins DxO Labs, start-up bien connue des photographes de tout poil pour la qualité de ses logiciels de traitement d’image. J’y passe 4 ans de pur bonheur, mêlant intérêt professionnel et ma passion de l’image. Je côtoie alors des spécialistes mondiaux en traitement d’image, en mesure optique et des dizaines d’amoureux de la photographie.  Et c’est tout naturellement que je mets à jour mon équipement, que je possède encore aujourd’hui : le graal de chez Canon, des cailloux de la série L montés sur 5D.

    Aujourd’hui je ne vis plus de la photographie mais je continue à parcourir le monde mon appareil en bandoulière. Je réalise encore régulièrement des shootings pour le plaisir avec les plus beaux modèles du monde et avec les plus affutés de mes amis photographes.